Commanster

Etymology and History, Maps

La Maison Baptiste
La Maison Benoit à Commanster
Le Crime - non élucidé - de Commanster
A Commanster, parmi les Pierres tombales.
La Légende de Jehan Calamuse de Commanster qui devint loup-garou.


"Commanster (Vielsalm, Lx) : allem. Gommelshäusen : défrichement (wall. stèr) ou lieu, domaine (germ. *ster) ou promontoire (germ. *sterja) [al. à la (locatif -en) maison (allem. Haus)] de Gomila, anthr. germ. (C)." Jespers, J.J. (2005) Dictionnaire des Noms de Lieux en Wallonie et à Bruxelles. Bruxelles: Editions Racine.


Telle serait l'éthymologie du nom de notre village :
Commanster en allemand se dit Gomels.
Or Gomels se décomposerait comme suit :
Gom = vallée ; els (teuton) = aulne,
d'où "vallée aux aulnes".

Par contre, en français, Commanster signifierait :
habitation sur l'eau de la vallée.
En effet : gom = vallée ; han ou an = habitation ;
ser ou staer (celte) = rivière.
D'où "habitation sur l'eau de la rivière".


Der Name unseres Dorfes soll laut Wortgeschichte folgendes bedeuten:
Commanster heißt Gommels auf Deutsch.
Gommels soll aus diesen Wortteilen bestehen:
Gom = Tal; els (Teutone) = Erle
woraus "Tal der Erlen".

Dagegen, würde Commanster in Französisch bedeuten:
Wohnung auf dem Talwasser.
Tatsächlich: Gom = Tal ; han oder an = Wohnung;
ser oder staer (keltisch) = Fluß
woraus "Wohnung auf dem Talwasser".


The etymology of the name of our village would be:
Commanster in German is Gommels.
Now, the word Gommels can be decomposed as:
Gom = valley; els (Teutonic) = alder,
thus, "alder valley".

On the other hand, in French, Commanster would mean:
dwelling place by the water in the valley.
Thus, gom = valley, han or an = dwelling;
ser or staer (Celtic) = river.
giving "dwelling by the river".


Volgens de etymologie zou dit de naam van ons dorp zijn :
Commanster wordt in het Duits als Gomels uitgesproken.
Wel nu Gomels zou kunnen gesplitst worden als volgt:
Gom = vallei ; els (Teutoons) = els,
Vandaar "vallei van de elzen"

In het Frans daarentegen zou Commanster betekenen :
Woning bij het water van de vallei.
En inderdaad: gom = vallei ; han of an = woning;
Ser of staer (Keltisch) = rivier.
Vanwaar "woning bij het water van de rivier"


Name Patterns of Cities, Towns and Villages in Belgium


Un Peu d'Histoire

COMMANSTER: en 1793, on comptait 7 maisons de 1re classe, 8 de 2e, 23 de 3e et 6 laboureurs. En 1891: 258 habitants, 51 maisons, 48 feux, 26 granges, 26 écuries. En 1900, 230 habitants et 50 feux. En 1910, 234 habitants, 49 feux. En 1952, 154 habitants.

Commanster s'écrit "Gomel" en allemand et l'origine, d'après plusieurs auteurs, est celle-ci: "Gom, Corn, Comb" signifie vallée ; "els" en allemand veut dire aulne, ce qui se traduit par "vallée aux aulnes". "Au-han" c'est l'habitation ; "ster, staer" (celtique), c'est rivière, selon Bullet et Delfontaine. On traduit par "habitation sur l'eau de la vallée".

Jadis, il y existait un vieux château en ruines, sous lequel se trouvaient des caves immenses, superposées les unes aux autres dans certaines parties. Au bas de la rampe d'un escalier, qui va du vestibule au grenier, on y trouvait la tête d'un chien dogue qui aboyait chaque fois que l'on franchissait la marche. Heureusement pour les habitants de la maison, le mécanisme fut détraqué et le chien devint aussi aphone que s'il avait été soumis à l'influence du virus rabique.


La Ferme Sauvage en 1945, maintenant appelée "Le Château"

L'église Sainte-Anne primitive de Commanster remonte à une époque ancienne. L'érection en paroisse eut lieu le 11 juillet 1842. L'église fut reconstruite en 1898 sur l'emplacement de l'ancienne. Le presbytère actuel a été bâti en 1870 et l'école également. Dans le n° du 27 mai 1951 de "L'Annonce", on signale une découverte faite en ce lieu. Nous lisons :
"Travaillant à la restauration des annexes du presbytère de Commanster, commune de Beho, un ouvrier a découvert parmi les dalles de la remise au charbon une pierre tombale du XVIIIe siècle. On peut y lire le nom de Henri François Baptiste, ancien maïeur de Gouvy, échevin de la Haute Justice du comté de Salm, décédé à Commanster en 1750. Dans les sculptures et les ornementations, on retrouve les motifs de la pierre tombale adossée, non loin de là, dans la cour du presbytère, au mur de la sacristie et qui porte le nom de Dame Anne Pétronille Baptiste, née Scheurette. Il serait à souhaiter que les pierres des deux époux, grands bienfaiteurs et bâtisseurs d'églises au pays de Salm, soient dorénavant mises à l'abri et protégées contre les intempéries."


Eglise Ste Anne (Carte postale)

Ourtham 'Charles Pierard', 1985, Les Annonces de l'Ourthe, repris dans Parlons de nos villages : BEHO


Etymology and History, Maps

La Maison Baptiste
La Maison Benoit à Commanster
Le Crime - non élucidé - de Commanster
A Commanster, parmi les Pierres tombales.
La Légende de Jehan Calamuse de Commanster qui devint loup-garou.


Back to Ecology of Commanster